امروز سه شنبه ۳۰ شهریور ۱۴۰۰

ساعت ۰۵:۵۴

 
آخرین اخبار

Concerne : élection du Président iranien E. Raïssi

مشاهده تصویر

اشتراک گذاری

https://rangin-kaman.net/?p=130809

لینک کوتاه

Recommandé

Monsieur

Guy Parmelin

Président de la Confédération

Suisse

Palais Fédéral – Bundesplatz 3

3003 Berne

 

Genève, le 26 juillet 2021

Concerne : élection du Président iranien E. Raïssi

 

Monsieur le Président, 

D’après des informations reçues, vous avez présenté des félicitations au nouveau Président élu de la République Islamique d’Iran, Monsieur Ebrahim Raïssi. 

Vous savez certainement que, puis quarante-trois ans que la République Islamique existe, aucune élection libre n’a vu le jour en Iran.

En effet, les candidats sont soigneusement sélectionnés par le Guide Suprême, (par exemple l’Ayatollah Ali Khomeini). De plus, vous n’êtes pas sans savoir que Monsieur Raïssi, surnommé « Bourreau de la Révolution », a du sang de milliers d’innocents sur la main. Après son élection, à la question sur son passé sanglant, il a osé répondre : « on devrait me féliciter d’avoir fait disparaître ces personnes » !

Vous savez aussi qu’en dépit de la propagande acharnée et des pressions du gouvernement, moins de la moitié des électeurs ont déposé leurs bulletins de vote dans les urnes (un peu plus de 48%, si on suppose que les chiffres ne sont pas truqués !)

Notre organisation, dans sa section « Commission de la mort », a enregistré l’identité de milliers de personnes violées, torturées et assassinées, y compris des enfants de moins de 14 ans (!), au sein des prisons connues pour leur atrocité (Evin, Golar-Dacht, etc …). 

Ebrahim Raïssi, ex-président de l’Organisation de Justice de la R. I., est aussi l’artisan d’emprisonnent des minorités ethniques et religieuses. 

Ces abominables crimes ont décidé les Etats Unis et l’Unités Européenne, à inclure ce dernier dans la liste des personnes sanctionnées en 2019. 

Tout en considérant le respect des usages diplomatiques, le rôle d’intermédiaire que joue la Suisse en Iran et votre amabilité naturelle, il ne semble opportun, ni de bon augure, de présenter, aussi diplomatiques soient-elle, à un notoire assassin d’une République sans loi et sans foi. 

L’avenir nous instruira davantage si le choix forcé de République Islamique sera un exemple d’humanité et de démocratie pour d’autres.

La secrétaire générale d’Amnesty International, Madame Agnès Callamard, à récemment déclaré que Ebrahmim Raïssi a commis trop de crimes et d’atrocités contre les humanistes (meurtres, torture, disparitions de personnalités politiques). Il devait être jugé. 

Daignez recevoir, Monsieur le Président, l’expression de ma haute considération. 

Hassan Bayat

Membre le la Cohésion Nationale des Républicains Socio-Démocrates et Laïques d’Iran.

Membre de l’Organisation du Front National Iranien (branche Suisse).

P. Bayat

 

 

Facebook Comments
ارسال دیدگاه

نام شما


ایمیل شما


وب سایت شما

نظر شما